SELF DEFENSE FEMINISTE

animé par Laurie Calabuig - instructrice self defense wing chun

Pourquoi  "féministe" ?


Pour qu'un cours de self défense soit efficace, il faut que les situations présentées correspondent à des réalités vécues par les participantEs. Ce cours s'adresse exclusivement aux personnes confrontées aux violences sexistes et de genre. En effet, en tant que femmes, lesbiennes ou personnes trans' nous vivons des formes de discriminations bien spécifiques. Elles peuvent être évidentes ou subtiles et se produisent dans tous les espaces de la vie (espace public, travail, vie privée etc.)


Cette mixité choisie est un outil qui permet de se libérer ponctuellement des oppressions quotidiennes et donc de pratiquer la self défense dans une dynamique confortable où la notion de performance est effacée. Elle vise ici à retrouver de la confiance dans nos capacités physiques et de défense. Développer des techniques de défense physique dans un espace bienveillant peut avoir un effet plus global au quotidien :
- faire respecter ses limites au quotidien
- dépasser les blocages liés à l'idée même de se défendre
- renforcer la confiance en soi
Le cours est animé par Laurie, instructrice en wing chun.

 

Déroulement du cours?
Nous proposons une pratique de la self défense dans une perspective féministe :


- prise en compte des vécus et des expériences de vie spécifique de chaque personne
- transfert des savoirs sans esprit de compétitivité ou performance


Les cours commencent par un échauffement des articulations et se concentrent sur le développement de
techniques de défense et de postures qui sont travaillées deux à deux. Les cours de self defense sont
principalement axées sur la défense physique mais il est possible, quelques fois dans l'année, de se
partager des techniques de défense verbales.

Qu'est ce que la self défense ?
La self défense est un ensemble de techniques de défense physiques, verbales ou d'attitude permettant de faire face à une agression. Le but est très pragmatique : il ne s'agit pas de s'engager dans une bagarre acharnée, mais bien de mettre fin à l'agression le plus rapidement possible.


Les techniques enseignées vont droit au but et sont assimilables par touTEs, et ne demandent pas des
années d'entraînement avant d'être efficaces. Ici pas de force brute, on utilise la connaissance du corps/mental et
de sa mécanique !


On apprend par exemple à se libérer de saisies (poignet, bras, taille), se sortir d'endroits exigus quand on y
est bloquéE, récupérer et défendre son espace personnel, parer les coups, frapper efficacement, se
protéger, s'échapper, s'ancrer, respirer...


Techniquement, la self défense que nous pratiquons est issue du Wing Chun Kung Fu

Le Wing Chun a été crée au 18ème siècle par Ngu Mui, nonne et experte du Kung Fu Shaolin. Confrontée
quotidiennement à la violence d'un pays en guerre, elle comprend rapidement la nécessité de développer
un système de combat réellement efficace contre des ennemis physiquement plus forts. Elle synthétise alors ses connaissances de Kung Fu et met au point son propre système de combat, qui prend le nom de sa première disciple: Yim Wing Chun.


Cette dernière est confrontée au seigneur local qui souhaite la marier de force. Ayant juré publiquement qu'elle ne se marierai pas avec un homme qui n'était pas son égale au combat, elle décide de suivre l'enseignement de Ngu Mui pendant un an. À l'issue de cette période d'entraînement, elle défia le seigneur en combat singulier, dont elle sortie victorieuse, et conquit ainsi sa liberté.


La légende de la création du Wing Chun nous parle (déjà) d'émancipation et de lutte pour l'égalité.