TAO YIN

 YOGA

Lundi                Mardi              Mercredi

 

12h  

 

       

18h       

 

            

18h30

19h15

Taoyin

-

soupetard

Taoyin

-

balma

Hatha

-

bvd Arcole

Taoyin

-

Palais de Justice

Taoyin

-

Limayrac

Qu'est-ce que le YOGA ?

Le mot Yoga est un terme qui a évolué dans le temps. Les experts en sémantique montrent qu’à l’apparition de ce mot dans les textes anciens au 15ème siècle avt JC, la racine yuj du mot yoga à pour significations "unir " ou fait référence au « joug » des chevaux. D'où la signification, plus tard, du yoga en tant qu'ensemble de techniques méditatives ayant pour but "l'union" avec la réalité ultime en "subjuguant", "contrôlant", " les "sens" et les mouvements du mental pour s’unifier avec l’être suprême »

 

Dans le langage courant du XXIème siècle, "yoga" désigne le plus souvent un ensemble varié d'activités de gymnastique corporelle, respiratoire et méditatives visant la relaxation et l’entretient de la santé. La dimension spirituelle, difficilement exportable car encadrée par une discipline stricte et propre à un contexte culturel local, a été mise de côté. Ce « vide », comblé ou non par les mouvements du new-âge, a parfois abouti à des dérives sectaires qui, fort heureusement restent une minorités.  

HATHA

Haṭha se traduit par "vigueur", « force ». Le yoga Haṭha est donc le "yoga de la vitalité"ou «yoga du renforcement", en référence au fait que cette discipline vise à donner corps en bonne forme physique et en bonne santé, et ceci afin de pouvoir faire face à la méditation de manière plus adéquate. Le but ultime reste donc toujours celui de la réalisation de la conscience.

Le fondateur de Haṭha Yoga est considéré comme étant Gorakhnāth, personnage de légende mais dont l’histoire est peu connue ayant vécu aux alentours du XIIe siècle. Il aurait été représentant de la secte Aaya du Nātha ou de l'ordre ascétique du Kānphaṭa.

Les principaux textes du Haṭha Yoga sont principalement axés sur

• Les purifications préliminaires du corps brut et du corps subtil. Les premiers s’intéressent surtout à la purification de l’intérieur du corps: nettoyage de l'estomac, du gros intestin, des cavités nasales.

• Les postures (les asanas): elles sont classées en fonction des organes sur lesquelles elles agissent et les effets thérapeutiques qu’elles produisent.

• Contrôle de la respiration (prāṇāyāma): vise également à atteindre les soi-disant «perfections», les siddhis ou pouvoirs magiques, et sert également comme outil premier de méditation.

• Mudrā (littéralement "sceau"): il s'agit de gestes articulés qui impliquent différentes parties du corps : entrecroisement des doigts, action de la langue tournée vers l'arrière pendant la méditation respiratoire, etc..

Avec le temps et avec constance ces techniques favorisent la montée du Kuṇḍalinī, énergie vitale qui sommeille au fond de nous et représentée par un serpent enroulé à la base de la colonne vertébrale, et donc la réalisation du samādhi.

 

TAO YIN YOGA

Le Tao Yin est aussi connus sous le nom de Yoga Taoïste ou Yoga Chinois. 

Cet exercice de santé est pratiqué le plus souvent au sol, allongé ou assis, plus rarement debout. Son objectif étant de rééquilibrer la circulation du Qi, il alterne des étirements ( Yin ) avec des gainages ( Yang ). Trop de musculation (Yang) entraîne de la rigidité et  trop d’étirements la laxité (Yin). Les enchaînements du Dao Yin recherchent donc le juste équilibre  entre les deux.

  • Étirer : la séance de Taoyin commence toujours par des étirements ; en débloquant les tensions stagnantes dans les tendons et les fascias on améliore non-seulement la circulation du sang, mais on favorise aussi le relâchement du système nerveux.

  • Gaîner : en stimulant les muscles  le corps accroît sa capacité respiratoire et favorise la régénération cellulaire. Les gainages du Daoyin se concentrent également sur le rééquilibrage postural du pratiquant, et portent une attention particulière au positionnement de la colonne vertébrale et du bassin.  Ils ont un fort pouvoir revitalisant.

 

  •  Les postures statiques permettent, elles, de venir augmenter le niveau énergétique et de concentrer le Qi dans différentes zones en fonction de la posture. Ces postures préparent également à la méditation.

 

  • Auto -massage:  l’auto massage permet de stimuler plus particulièrement une zone, des méridiens d’acupuncture, ou bien de renforcer un organe par la pression de points spécifiques. Il permet également de toucher et de stimuler les profondeurs du corps, notamment les os et les organes vitaux. Le Tao Yin fait partie de la préparation des masseurs de notre école.